Monthly Archive for May, 2010

Éthique de l’ingénieur et drones militaires

Les départements militaires sont souvent les premiers à placer leur argent dans des technologies révolutionnaires qui pourraient leur permettre d’avoir un avantage stratégique sur leurs ennemis. Un exemple connu est celui de la conception de l’ordinateur. Les ordinateurs avaient comme but premier d’effectuer le calcul d’équations complexes décrivant la trajectoire d’un projectile. Ces équations contenaient plusieurs paramètres tels que la vitesse du vent, la distance désirée, la gravité ainsi que la vitesse de déplacement du navire qui tirerait le projectile. Avec les ordinateurs, les scientifiques étaient en mesure d’effectuer ces calculs de manière accélérée. Ils pouvaient de plus assurer que les calculs ne contiendraient pas d’erreurs humaines puisqu’il fallait répéter cette même tâche plusieurs centaines de fois. Une seconde invention développée par un département militaire, DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency), est Internet, un des systèmes de communication les plus employés à l’heure actuelle.

Avec les avancées technologiques effectuées au fil des années, les départements militaires ont commencé à chercher des moyens d’accroitre leur capacité d’absorption d’information. Il fallait de plus que cela ne nécessite pas l’augmentation du personnel nécessaire pour ce faire. Une augmentation dans le volume de communication aurait pour impact d’augmenter les chances de transmettre des messages subtilement différents entre individus, ce qui pourrait causer de graves problèmes, surtout en situation d’urgence. Afin d’accroitre leur intelligence sur le terrain en temps de guerre, les départements militaires ont acheté des drones aériens provenant de contractants. Un drone aérien est en quelque sorte un robot, semblable à un avion, mais sans pilote dans le cockpit. Le drone est piloté à distance par un pilote, les deux communiquant par système radio ou satellite. Ces drones ont pour objectif de survoler certains points cibles afin d’obtenir de l’intelligence et d’attaquer des cibles stratégiques à l’aide de l’information obtenue de diverses sources.

Les recherches actuelles tentent de concevoir des drones qui seraient pilotés automatiquement (sans assistance humaine) et capables de communiquer entre eux afin d’augmenter leur efficacité globale. La conception de systèmes étant capables de tuer se basant sur une intelligence artificielle ou des décisions préétablies amène à poser la question suivante :

Est-il éthiquement défendable pour un ingénieur de concevoir des drones aériens intelligents employés pour des fins militaires?

Afin d’arriver à une conclusion justifiée sur cette question, une étude de chacune des positions sera présentée. Premièrement, il s’agira de comprendre et analyser les raisons qui appuient la position, c’est-à-dire qu’il est actuellement défendable pour un ingénieur de concevoir de tels systèmes. Deuxièmement, nous aborderons les raisons qui soutiennent qu’il n’est pas défendable de concevoir ces systèmes intelligents. Finalement, une synthèse de cette discussion permettra d’établir la position qui semble la plus appropriée pour l’instant.

Pour lire l’ensemble du texte: Télécharger le PDF

Categories