Monthly Archive for April, 2009

Software developer

A man is flying in a hot air balloon and realizes he is lost. He reduces height and spots a man down below. He lowers the balloon further and shouts: “Excuse me, can you tell me where I am?”

The man below says: “Yes you’re in a hot air balloon, hovering 30 feet above this field.”

“You must be a software developer,” says the balloonist.

“I am,” replies the man. “How did you know?”

“Well,” says the balloonist, “everything you have told me is technically correct, but it’s of no use to anyone.”

The man below says, “You must work in business as a manager.” “I do,” replies the balloonist, “but how did you know?”

“Well,” says the man, “you don’t know where you are or where you are going, but you expect me to be able to help. You’re in the same position you were before we met but now it’s my fault.”

Source: Coding Horror

Développement logiciel sur plateforme Linux et Windows

Le domaine informatique a toujours été dominé par trois géants (du côté consommateur) : Linux, Windows et Macintosh. Les trois systèmes étant très différents, cela a toujours causé des complications aux programmeurs qui voulaient rendre leur code accessible à une plus grande population. Ainsi, ils devaient « porter » leurs codes vers une nouvelle plateforme, soit pour passer de Windows à Macintosh ou encore de Linux vers Windows par exemple. Afin de diminuer cette tâche qui se verrait devenir répétitive, ces développeurs ont eut l’idée de regrouper les ensembles de codes similaires afin d’en former des librairies qu’ils pourraient réutiliser pour accélérer le développement d’applications futures.

Avec l’ensemble des librairies qui ont été codés avec le temps (GTK, FTLK, Qt, wxWidgets, OpenGL, SDL, etc.), la majorité des plateformes informatiques ont commencés à devenir de plus en plus uniformes, permettant ainsi de déployer un même code sur plusieurs machines utilisant des systèmes d’opérations différents. On observe de plus la présence d’environnements de développement intégrés (EDI) multi-plateformes tel que Netbeans, Eclipse et Code::Blocks. Toutefois, il reste à déterminer quelle plateforme est la plus apte à permettre un développement qui sera rapide, efficace et de qualité. Afin de débattre de cette question, il est nécessaire d’évaluer certains aspects essentiels à la création d’un logiciel. Un logiciel peut être très facile à programmer mais être de piètre qualité en termes de performance (facilité de développement). Il peut être très long à programmer mais ne rien coûter (coûts reliées au développement). Les outils que les plateformes nous offrent peuvent être flexibles mais nécessiter une grande connaissance de ceux qui les emploient. Pour le développeur qui souhaite vendre son logiciel, il faut aussi connaître les diverses restrictions qui s’appliquent lorsqu’on emploi une librairie. Bref, il s’agit ici d’un ensemble d’aspects que nous aborderons afin de déterminer quelle plateforme entre Windows et Linux convient le mieux à un programmeur.

Pour lire l’ensemble du texte: Télécharger le PDF

Categories